143. Soir

mercredi 5 août 2020 § Commentaires fermés sur 143. Soir § permalink

un temps de syncope
tout l'air s'est gelé
la chaleur nocturne
et nos tremblements

Pour les petits-enfants confinés

mercredi 3 juin 2020 § Commentaires fermés sur Pour les petits-enfants confinés § permalink

Au début du confinement au Royaume-Uni, j’ai écrit quatre poèmes pour mes petits-enfants, chacun décliné en français et en anglais. En français, ces poèmes suivent la forme de mes quatrains inspirés de la poésie Tang, avec quelques exceptions à l’alternance des terminaisons féminines et masculines. En anglais, ils restent pentasyllabiques, mais sont dominés par la multiplicité des assonances et allitérations qui ont fait de l’anglais une des langues privilégiées des comptines pour enfants.

Arthur

Arthur s’aventure                     Arthur ventures
au fond du jardin                     up in the garden
tout un univers                       with his giant boots
à portée de bottes                    from stars to planets
Léon

le plus doux des lions                the coolest lion
il rugit et griffe                    he roars and scratches
ou est-ce qu'il miaule                or does he miaow
et fait des calins                    and give cuddles
Lucie

Lucie lit un livre                     Lucie reads a book
à sa sœur assise                       sister sits in wonder
planètes rangées                       the planets queuing
pour entrer en classe                  before class starts
Chloé

ses yeux comme bouches                 eyes like two mouths
prêtes à dévorer                       ready to swallow
le monde tout cru                      the whole word raw
et nous tous avec                      and you together

133-134. Assemblée

dimanche 19 avril 2020 § Commentaires fermés sur 133-134. Assemblée § permalink

canins ou humains
les trotteurs s'agitent
tirant maladroits
chacun sur sa laisse

insus les décrets
du conseil félin
en session nocturne
sur moult toitures

132. Cinquième motif

samedi 18 avril 2020 § Commentaires fermés sur 132. Cinquième motif § permalink

traces hésitantes
des coureurs épars
cernes dans la ville
aussitôt gommés

131. Printemps

dimanche 22 mars 2020 § Commentaires fermés sur 131. Printemps § permalink

splendeur matinale
couple de mésanges
butinant nectar
puis vol sans confins

seul le poème a pu capturer l’instant, mais voici une fleur éclose

orchidée

130. Dans la forêt

mardi 10 mars 2020 § Commentaires fermés sur 130. Dans la forêt § permalink

strates de neige

aux flancs de la trace
un mètre de neige
les sapins chargés
et nos cœurs légers

129. Provisoirement

dimanche 12 janvier 2020 § Commentaires fermés sur 129. Provisoirement § permalink

provisoirement
momentanément
passagèrement
transitoirement

128. Vertiges

dimanche 29 décembre 2019 § Commentaires fermés sur 128. Vertiges § permalink

vue du pic de Pan

sur le pic de Pan
croquante des monts
mais où donc le dire
du vertige d'elle

126. Arachnes

lundi 22 juillet 2019 § Commentaires fermés sur 126. Arachnes § permalink

gouttes de rosée
sur toiles d'arachnes
comme les insectes
ma pensée piégée

125. Sombré

vendredi 21 juin 2019 § Commentaires fermés sur 125. Sombré § permalink

sombré en sommeil
obscurité rouge
compagnie de poème1
de corps et d'absence
  1. Laurine Rousselet, Nuit témoin, Éditions Isabelle Sauvage. []

124. Verts

vendredi 19 avril 2019 § Commentaires fermés sur 124. Verts § permalink

infinies tendresses
des nuances de verts
la printemps résiste
au dérèglement

120-123. Cercles de pierre

dimanche 24 février 2019 § Commentaires fermés sur 120-123. Cercles de pierre § permalink

quatre ou cinq mille ans
au-dessus des cercles
de pierres et fossés
le milan royal veille

cercle de pierres

diamants ou piliers
trop durs pour la taille
féminins ou mâles
unis au solstice

couple de pierres

si dures les pierres
bigots désarmés1
mais les constructeurs
au feu et l'eau froide

certaines absentes
comme pour nous dire
du plus loin des temps
de les écouter
  1. Si l'on en croit une brochure de présentation du lieu, au moyen-âge le christianisme convainquit les locaux d'éradiquer ces traces des rites du passé. La dureté des pierres ou la persistance du "paganisme" les poussa à se contenter de les enterrer. Mais plus tard un procédé pour les fracturer en les chauffant puis en versant dessus de l'eau froide permit d'en débiter certaines en pierres de construction. []

119. Anticyclone

dimanche 30 décembre 2018 § Commentaires fermés sur 119. Anticyclone § permalink

gommage des lignes
en quelques secondes
tirets cadratins
dans l'azur trop sec

115-118. Duel

mercredi 26 décembre 2018 § Commentaires fermés sur 115-118. Duel § permalink

masses indistinctes
le noir des montagnes
et celui du ciel
à peine bleuissant

un rien les sépare
ce n'est pas un trait
juste deux moitiés
d'univers nocturne

en taches éparses
l'éclairci des neiges
et le ciel soudain
délavé de blanc

bientôt le bleu
les traînées rougies
les jeux des enfants
appellent le jour

Lisant La langue géniale d’Andrea Marcolongo, j’expérimente l’impossible importation poétique du duel du grec ancien – un plus un égale un formé de deux choses, dit-elle – en notre langue d’où il est absent.

114. Paysage

jeudi 13 décembre 2018 § Commentaires fermés sur 114. Paysage § permalink

chevelure d'arbres
au lointain mouvante
un amour enfui
à jamais insu

113. Issue de secours

mardi 30 octobre 2018 § Commentaires fermés sur 113. Issue de secours § permalink

écrit sur le ciel
ou la vitre sale
poudre d'escampette
issue de secours

112. Ben Lomond

samedi 21 juillet 2018 § Commentaires fermés sur 112. Ben Lomond § permalink

moutons parsemés
massifs d'épilobes
des fourmis humaines
chatouillant le ciel

and for our Scottish hosts:

sheep sprinkled on fields
beds of fireweeds
dots of human ants
tickling sky and clouds
Loch Lomond vu de Ben Lomond

111. Nage

dimanche 8 juillet 2018 § Commentaires fermés sur 111. Nage § permalink

dans l'onde sans fin
poursuivant la nage
compagnie des morts
à chaque brassée

110. Alarmes

dimanche 1 juillet 2018 § Commentaires fermés sur 110. Alarmes § permalink

ramassées nocturnes
nos âcres alarmes
liqueur révoltée
pour quels lendemains

109. Matin

mardi 26 juin 2018 § Commentaires fermés sur 109. Matin § permalink

brume au grand matin
la peau frémissante
comme à mes seize ans
d'une amour première

Où suis-je ?

Vous visualisez actuellement la catégorie quatrains.