saucissonnets remixés

1- saucissonnet n° 3032860 enregistré par balaitous (proposé par le tirage aléatoire)
interface peau d’écran désincarnée | caracolant dans les feuilles de lune | que fais-tu de nos cris ? | qu’un instant nous mêlions nos rêves | délie ma bouche rends-moi les mots


2- saucissonnet n° 350264 enregistré par cécile portier
invisible sommation frappant nos mots | souffle léger, rivière de ta bouche | nos amours suspendues | m’intimant un baillon si tendre | va t-il le peindre ou bien l’ôter ?


3- saucissonnet n° 2053053 enregistré par juliette
une rivière sang pulsé affluent brutal | vagabondant par les ruelles poreuses | lave-moi vide-moi | éteins-moi de douleur migraine | comment me taire ? comment ne pas ?


4- saucissonnet n° 110862 enregistré par juliette
la lointaine cette nuit m’a visité | déchiffrant mon syllabaire sauvage | sur un banc inchangé | qu’un instant nous mêlions nos rêves | combien de lunes sans nous parler ?


5- saucissonnet n° 2926899 enregistré par juliette
interface peau d’écran désincarnée | sacs papier craft pour que cadres déjeunent | sur un banc inchangé | mon reflet capturé hésite | incandescence présent sans fin


6- saucissonnet n° 534963 enregistré par juliette
œil si proche qu’il ne peut lire ta peau | vingt sacs posés dans le square vingt jeunes | sur un banc inchangé | dors idiot calme ton attente | bercés par l’onde de nos deux sangs


7- saucissonnet n° 2719936 enregistré par juliette
fluette troupe d’avertis globalisés | caracolant dans les feuilles de lune | un instant reflété | les dilue les séduit les pille | inextinguibles sa soif sa faim


8- saucissonnet n° 1393694 enregistré par balaitous (tiré au hasard)
promeneuse surgie dans l’obscurité | que fais-tu là importune menace | à quoi donc penses-tu ? | mon reflet capturé hésite | au labyrinthe de nos récits


9- saucissonnet n° 3035205 enregistré par balaitous
interface peau d’écran désincarnée | caracolant dans les feuilles de lune | t’ai-je donc appelée ? | pas un mot n’a passé mes lèvres | ils se retiennent, mais de quoi donc ?


10- saucissonnet n° 1196466 enregistré par balaitous
dix sept elle, vingt ans lui, l’enfant dormant | un banc plus loin une main brune esquisse | vos récits ignorés | qu’un instant nous mêlions nos rêves | pour pouvoir dire qu’ils sont vivants


11- saucissonnet n° 430863 enregistré par alice
invisible sommation frappant nos mots | déchiffrant mon syllabaire sauvage | sur un banc inchangé | qu’un instant nous mêlions nos rêves | bercés par l’onde de nos deux sangs


12- saucissonnet n° 1665606 enregistré par Alladine Baltimore
amoureuse émergeant de longue nuit | sans cri sans mot frénétique étreinte | à quoi donc penses-tu ? | pas un mot n’a passé mes lèvres | pour pouvoir dire qu’ils sont vivants


13- saucissonnet n° 134862 enregistré par Alladine Baltimore
la lointaine cette nuit m’a visité | vagabondant par les ruelles poreuses | sur un banc inchangé | qu’un instant nous mêlions nos rêves | combien de lunes sans nous parler ?


14- saucissonnet n° 729363 enregistré par juliette
masque vide d’avatar anticipé | chemins perdus où repoussent les herbes | pétition à la nuit | dors idiot calme ton attente | bercés par l’onde de nos deux sangs


15- saucissonnet n° 3077384 enregistré par juliette
sous la plaque sourd vif le ruisseau caché | entre chapeau, chevelure et lèvres | comme s’il parlait haut | noir brillant au pinceau de Chine | va t-il le peindre ou bien l’ôter ?


16- saucissonnet n° 1432388 enregistré par Alladine Baltimore
promeneuse surgie dans l’obscurité | caracolant dans les feuilles de lune | je n’étais que question | ce ruisseau trois fois rien me brûle | rejoins son rêve paix paix mon corps


17- saucissonnet n° 1121111 enregistré par balaitous
dix sept elle, vingt ans lui, l’enfant dormant | elle se tenait impassible et muette | que fais-tu de nos cris ? | notre temps figé en syncope | intarissable de mots non dits


18- saucissonnet n° 560572 enregistré par mn
œil si proche qu’il ne peut lire ta peau | ensommeillée cheveux vagues s’étire | de quel corps habitée ? | dors idiot calme ton attente | dans ton étreinte je vais m’enfuir


19- saucissonnet n° 1895303 enregistré par balaitous
aiguillages de nos vies, branches cachées | vagabondant par les ruelles poreuses | de tes mots de ta chair | maladroits, yeux fixés sur l’autre | bercés par l’onde de nos deux sangs


20- saucissonnet n° 3062874 enregistré par
sous la plaque sourd vif le ruisseau caché | gardien du temps, murmurante clepsydre | sur un banc inchangé | qu’un instant nous mêlions nos rêves | au labyrinthe de nos récits


21- saucissonnet n° 1025483 enregistré par balaitous
sur la table de ping-pong tout en béton | sans cri sans mot frénétique étreinte | pétition à la nuit | il nous faut t’écarter te perdre | bercés par l’onde de nos deux sangs


22- saucissonnet n° 987401 enregistré par Thomas
sur la table de ping-pong tout en béton | souffle léger, rivière de ta bouche | t’ai-je donc appelée ? | le matin éperdu déferle | surgit la brise fraîcheur et joie


23- saucissonnet n° 1191327 enregistré par JS
dix sept elle, vingt ans lui, l’enfant dormant | sans cri sans mot frénétique étreinte | de tes mots de ta chair | ados en symétrie parfaite | l’indifférence pas pour ce soir


24- saucissonnet n° 3134213 enregistré par ana nb
sous la plaque sourd vif le ruisseau caché | chemins perdus où repoussent les herbes | nos amours suspendues | le matin éperdu déferle | comment me taire ? comment ne pas ?


25- saucissonnet n° 2301613 enregistré par alice
visiteuse inquiétant au soir l’enfant | lui tend sa main au coin d’une fontaine | apeurant son regard | pas un mot n’a passé mes lèvres | comment me taire ? comment ne pas ?


26- saucissonnet n° 2301613 enregistré par alice
visiteuse inquiétant au soir l’enfant | lui tend sa main au coin d’une fontaine | apeurant son regard | pas un mot n’a passé mes lèvres | comment me taire ? comment ne pas ?


27- saucissonnet n° 73534 enregistré par Candice
la lointaine cette nuit m’a visité | un banc plus loin une main brune esquisse | pétition à la nuit | les dilue les séduit les pille | au labyrinthe de nos récits


28- saucissonnet n° 315105 enregistré par Candice
la peau vibre de chaleur après la pluie | caracolant dans les feuilles de lune | elle me dit donne-leur | notre temps figé en syncope | ils se retiennent, mais de quoi donc ?


29- saucissonnet n° 1200084 enregistré par taziden
dix sept elle, vingt ans lui, l’enfant dormant | ensommeillée cheveux vagues s’étire | je n’étais que question | mon reflet capturé hésite | va t-il le peindre ou bien l’ôter ?


30- saucissonnet n° 1240711 enregistré par balaitous (proposé par le tirage aléatoire)
dix sept elle, vingt ans lui, l’enfant dormant | cœurs trimbalés par l’errante histoire | de quel corps habitée ? | notre temps figé en syncope | intarissable de mots non dits


31- saucissonnet n° 1719512 enregistré par
amoureuse émergeant de longue nuit | que fais-tu là importune menace | de tes mots de ta chair | notre temps figé en syncope | dans ton étreinte je vais m’enfuir


32- saucissonnet n° 484548 enregistré par Candice
œil si proche qu’il ne peut lire ta peau | elle se tenait impassible et muette | vos récits ignorés | revenant cette fois trois pièces | rejoins son rêve paix paix mon corps


33- saucissonnet n° 2467080 enregistré par Candice
étouffante pesanteur et temps haineux | sans cri sans mot frénétique étreinte | elle me dit donne-leur | il nous faut t’écarter te perdre | délie ma bouche rends-moi les mots


34- saucissonnet n° 1180065 enregistré par Candice
dix sept elle, vingt ans lui, l’enfant dormant | lui tend sa main au coin d’une fontaine | mêlant draps et son corps | qu’un instant nous mêlions nos rêves | ils se retiennent, mais de quoi donc ?


35- saucissonnet n° 772615 enregistré par ESchulthess
masque vide d’avatar anticipé | vagabondant par les ruelles poreuses | vos récits ignorés | le matin éperdu déferle | intermittence de la pensée


36- saucissonnet n° 1927188 enregistré par philippe (sélection à partir hasard)
une rivière sang pulsé affluent brutal | elle se tenait impassible et muette | sur un banc inchangé | ce ruisseau trois fois rien me brûle | rejoins son rêve paix paix mon corps


37- saucissonnet n° 1312171 enregistré par taziden
promeneuse surgie dans l’obscurité | entre chapeau, chevelure et lèvres | je n’étais que question | dors idiot calme ton attente | intarissable de mots non dits


38- saucissonnet n° 1504612 enregistré par taziden
cambrée grande dessinant tresse sans fin | sans cri sans mot frénétique étreinte | de quel corps habitée ? | le matin éperdu déferle | dans ton étreinte je vais m’enfuir


39- saucissonnet n° 1673873 enregistré par taziden
amoureuse émergeant de longue nuit | un banc plus loin une main brune esquisse | à quoi donc penses-tu ? | m’intimant un baillon si tendre | comment me taire ? comment ne pas ?


40- saucissonnet n° 383500 enregistré par
invisible sommation frappant nos mots | lui tend sa main au coin d’une fontaine | de tes mots de ta chair | notre temps figé en syncope | délie ma bouche rends-moi les mots


41- saucissonnet n° 2211212 enregistré par Alexis
chevelure embrouillée et regard nu | vagabondant par les ruelles poreuses | t’ai-je donc appelée ? | pas un mot n’a passé mes lèvres | dans ton étreinte je vais m’enfuir


42- saucissonnet n° 416053 enregistré par Luna
invisible sommation frappant nos mots | en tourbillons tyrannise ma tempe | je n’étais que question | quels baillons séparant nos bouches ? | comment me taire ? comment ne pas ?


43- saucissonnet n° 1303240 enregistré par
promeneuse surgie dans l’obscurité | gardien du temps, murmurante clepsydre | de tes mots de ta chair | quels baillons séparant nos bouches ? | délie ma bouche rends-moi les mots


44- saucissonnet n° 227062 enregistré par jz
la peau vibre de chaleur après la pluie | sans cri sans mot frénétique étreinte | elle me dit donne-leur | m’intimant un baillon si tendre | combien de lunes sans nous parler ?


45- saucissonnet n° 1395211 enregistré par elizaleg
promeneuse surgie dans l’obscurité | que fais-tu là importune menace | t’ai-je donc appelée ? | pas un mot n’a passé mes lèvres | intarissable de mots non dits


46- saucissonnet n° 519319 enregistré par ?ric
œil si proche qu’il ne peut lire ta peau | entre chapeau, chevelure et lèvres | de tes mots de ta chair | maladroits, yeux fixés sur l’autre | incandescence présent sans fin


47- saucissonnet n° 428634 enregistré par elizaleg
invisible sommation frappant nos mots | déchiffrant mon syllabaire sauvage | vos récits ignorés | infiltrent dans nos mains une troupe | au labyrinthe de nos récits


48- saucissonnet n° 2171810 enregistré par elizaleg
chevelure embrouillée et regard nu | chemins perdus où repoussent les herbes | le tronc nu d’un ormeau | le matin éperdu déferle | en brasse coulée cordon défait


49- saucissonnet n° 1280756 enregistré par elizaleg
promeneuse surgie dans l’obscurité | elle se tenait impassible et muette | de quel corps habitée ? | et la nuit où donc son refuge ? | inextinguibles sa soif sa faim


50- saucissonnet n° 433299 enregistré par elizaleg
invisible sommation frappant nos mots | que fais-tu là importune menace | pétition à la nuit | mon reflet capturé hésite | incandescence présent sans fin


51- saucissonnet n° 426186 enregistré par elizaleg
invisible sommation frappant nos mots | déchiffrant mon syllabaire sauvage | allongés écartés | noir brillant au pinceau de Chine | pour pouvoir dire qu’ils sont vivants


52- saucissonnet n° 2093600 enregistré par elizaleg
chevelure embrouillée et regard nu | l’esprit se tend la main frôle la feuille | apeurant son regard | pas un mot n’a passé mes lèvres | délie ma bouche rends-moi les mots


53- saucissonnet n° 744084 enregistré par elizaleg
masque vide d’avatar anticipé | déchiffrant mon syllabaire sauvage | je n’étais que question | mon reflet capturé hésite | va t-il le peindre ou bien l’ôter ?


54- saucissonnet n° 11666 enregistré par
la lointaine cette nuit m’a visité | l’esprit se tend la main frôle la feuille | le tronc nu d’un ormeau | qu’un instant nous mêlions nos rêves | pour pouvoir dire qu’ils sont vivants


55- saucissonnet n° 11666 enregistré par elizaleg
la lointaine cette nuit m’a visité | l’esprit se tend la main frôle la feuille | le tronc nu d’un ormeau | qu’un instant nous mêlions nos rêves | pour pouvoir dire qu’ils sont vivants


56- saucissonnet n° 2084066 enregistré par balaitous
chevelure embrouillée et regard nu | elle se tenait impassible et muette | mêlant draps et son corps | qu’un instant nous mêlions nos rêves | pour pouvoir dire qu’ils sont vivants


57- saucissonnet n° 1734392 enregistré par elizaleg
amoureuse émergeant de longue nuit | vagabondant par les ruelles poreuses | nos amours suspendues | ce ruisseau trois fois rien me brûle | dans ton étreinte je vais m’enfuir


58- saucissonnet n° 252862 enregistré par guillaume
la peau vibre de chaleur après la pluie | chemins perdus où repoussent les herbes | lave-moi vide-moi | qu’un instant nous mêlions nos rêves | combien de lunes sans nous parler ?